UN POÈME DE 

quand je serai policier

quand je serai policier avec mon pote thomas

on aura de jolies voitures

avec des sirènes Playmobil

avec des roues géantes

et de gros pots de voitures de course

quand je serai policier

je ferai la guerre aux bâtards

"un 45 contre l’estomac"

on portera des robes roses

et des couettes de putes

des robes de princesses édentées

et des pantalons militaires déchirés

et on foutra en taule les idiots

et on portera des Ray-Ban

même la nuit

surtout la nuit

et on dira au diable

viens

viens

mec

n’aie pas peur !

et on lui fera des mauvaises blagues…

on dira au diable

tiens mange ça

et on mettra de la harissa bien piquante

dans ses burgers

on lui fera passer le goût des flammes à celui-là

il fera moins le fier

il demandera pardon

on fera des feux d’artifice dans le commissariat

dans les bureaux

on fera cramer le plafond

on prendra notre pied

c’est nous qu’on commandera

même à dieu…

les animaux obéiront

ou on leur mettra des coups d’pied

des coups d’savate

on mettra de la mayo sur les bouches des juges

et du dentifrice dans le rouge à lèvres des reines anglaises

on maquillera tous les maquillés

à notre manière

les prêtres seront en culotte le dimanche

l’office ça sera pour rigoler

il y aura plus de loi

on fera la loi

et les pigeons et les idiots

auront qu’à bien se tenir

oui ils seront récompensés en baffes dans la tronche

rien à foutre

tout l’monde à terre !

ou je tire !

on collera des images pornographiques

partout dans les WC publics

pour foutre la trique aux gens

on attachera des casseroles à tous les chats

à leurs queues pour que ça chante dans les rues

à tous les animaux à poils

et qui miaulent grognent reniflent etc.

on inventera une danse cosmique

une danse

non

un ballet

la danse du tutu rose

une danse bien méchante

et sexuelle et violente

danse des grosses moustaches

des queues de comètes

que tout le monde devra danser

quand on sera policiers

avec mon pote thomas

ça va plus rigoler

du tout